Projets municipaux


Wervicq en projet
Le site de l'Orée du bois

Une étude du Foyer et de son fonctionnement a été menée et a permis de définir les nouveaux besoins du site dans le but de rendre l’offre globale proposée plus attractive. La décision de diversification de l’offre a été prise en collaboration avec la Municipalité de Wervicq-Sud. Le projet est donc une opération multiproduits mêlant de la construction neuve, de la démolition partielle et de la reconstruction, de la restructuration, des stationnements et l’ensemble des travaux de voirie et réseaux divers liés. L’engagement financier de Partenord sur cette opération s’élève à 15 000 000 € dont 7 000 000 € pour le foyer logement. CONSTRUCTION NEUVE Construction de 43 logements locatifs collectifs allant du Type 2 au Type 4. DÉMOLITION PARTIELLE / RECONSTRUCTION Démolition partielle et Reconstruction du bâtiment A et du Château Demeestere pour : - La réalisation de 58 logements allant du Type 1 bis au Type 2. - La création de lieux de vie communs, parvis, hall d’accueil, bibliothèque, salle à manger, … - La création d’une liaison fonctionnelle entre le bâtiment et le Château. - La remise aux normes de l’office de restauration présent sur site (office pouvant même être relocalisé). RESTRUCTURATION Restructuration du bâtiment B pour passer de 27 logements foyer à 22 logements collectifs banalisés allant du Type 2 au Type 4. TRAVAUX D’AMÉNAGEMENTS Création de 111 places de stationnement sur site et de tous les travaux d’aménagements et de voirie et réseaux divers liés au projet.


Wervicq en projet
Reconversion du site Cousin

CONSTAT Depuis une dizaine d’années, la commune de Wervicq-Sud a bénéficié de nombreuses opérations urbaines favorisant son attractivité : - Développement de l’habitat, notamment le Domaine des Châteaux et le Domaine des Prés de Lys. - Développement d’espaces publics de qualité : réaménagement de la place de l’Europe ou le stationnement accompagné d’un traitement paysager. - Développement de l’offre touristique (parc du château Dalle-Dumont, parcours accrobranche, musée des petits métiers de la ferme, ferme pédagogique...). Autant d’éléments participant à une qualité de vie en ville… Toutefois, la commune ne profite pas de son potentiel de ville positionnée en bordure de canal. Hormis l’existence du pont frontière, aucune connexion n’est réalisée avec la Lys et la voie d’eau nouvellement ouverte. PROJET Les études engagées sur la stratégie touristique de la Métropole Européenne de Lille ont montré que le tourisme fluvial constituait un point d’accroche et un atout à valoriser. La commune de Wervicq-Sud, en relation avec la MEL et les propriétaires du site, souhaite envisager le devenir d’un site industriel situé en bord de Lys. Le site, en activité pour partie, bénéficie d’une situation exceptionnelle en entrée de ville et d’un potentiel très intéressant qui invite à poser la question de sa valorisation à long terme. Cette opération de reconversion sera menée par un aménageur pressenti : Notre Logis. ENJEUX La ville de Wervicq-Sud doit se tourner vers : - La Lys et profiter de ses différents attraits (lieu de promenade, base de loisirs fluviale). - Le cadre vert du parc Balokken, le moulin et le musée du tabac (versant belge). ETUDES ET PRÉFIGURATION Des études ont mis en évidence la nécessité en préalable, de la mise en œuvre d’un point d’accroche au niveau de Wervicq-Sud, en permettant de faire le lien entre les infrastructures existantes, notamment sur la Deûle (Wambrechies) et la Lys (Armentières, Deûlémont, Halluin).