Patrimoine militaire

La Première Guerre Mondiale a laissé des traces sur le territoire wervicquois. Parmi les plus forts témoignages, les blockhaus occupent la première place. Ces derniers sont construits sous l’occupation allemande lors des campagnes de bombardements britanniques. Enfin, les monuments aux morts français érigés après guerre rendent hommage aux nombreuses victimes civiles et militaires de la ville, alors qu’un cimetière et un monument allemand construit pendant la Grande Guerre rappellent que la guerre endeuilla les familles des différents camps…

Cimetière militaire allemand

Situé sur les Flancs de la montagne de Wervicq, ce cimetière compte 2 458 tombes de soldats allemands tombés durant la 1ère guerre mondiale auparavant enterrés à proximité du Château Dalle.
Un monument y est érigé en souvenir

Monument aux morts français du cimetière

Monument constitué de deux plaques de marbre noir encadrant un bas relief représentant un soldat casqué agenouillé portant dans sa main droite un flambeau. Les noms des victimes militaires des guerres de 1870-1871, de Madagascar 1895, de 1914-1918 et de 1939-1945 y sont inscrits. Au pied de la plaque se trouvent 18 stèles portant la mention « mort pour la France » ainsi que le nom et la date du décès des soldats inhumés.

Monument aux morts

Le monument de la place de Gaulle, très composite, représente une Marianne éplorée, drapée à l’antique, s’appuyant sur une couronne de lauriers et un casque de poilu. 

Point d’appui allemand noyé dans un parc

Ce point d'appui de commandement est parsemé de trous d’aérations sur le dessus. Il est en connexion avec un autre blockhaus grâce à une tranchée qui n’est plus visible actuellement. Une source d'eau est à l'origine de son innondation.

Chapelle funéraire et monument aux morts allemands

Situés tous deux dans le bois dans la propriété Dalle-Dumont

Cette chapelle était le lieu où se tenait le dernier office religieux avant d’enterrer les soldats allemands morts sur le front d’Ypres. La structure de la toiture est en bois. Elle servit également de morgue pour les soldats allemands tombés au front durant la bataille d’Ypres.
Après le conflit, la chapelle servit de pavillon de chasse pour la famille Dalle. En résulte des modifications par rapport au bâtiment d’origine et à la présence d’une extension. Actuellement, c'est le siège de l’activité d’accrobranches 'Lys Aventure'.

Le monument érigé en 1915 est l’œuvre de l’architecte Wilhelm Kreis, futur ponte du régime nazi. C’est un monument colossal orné de bas-reliefs patriotiques inscrits en allemand qui signifie à peu près «  Même tombé en territoire étranger, tu demeures en ta patrie ».
En 1983–1984, ce monument est démonté et reconstruit à proximité sur un tertre plus stable par un détachement de l’armée allemande et un autre du Génie français.

Blockhaus

Dans le bois de la propriété Dalle-Dumont, 4 autres bunkers sont répertoriés :

  • Un Poste de mitrailleuse avec la présence présumée d’une chambre à munitions en son sein. Deux sorties de chaque côté devaient donner accès sur des tranchées. Il était en connexion directe avec le point d'appui immergé évoqué plus haut.
  • Un second poste de mitrailleuse de 1916-1917 avec 2 entrées sur les côtés donnant accès à une grande chambre de repos pour garnison.
  • Situé au point le plus bas du parc, ce 4ème bunker présente une forme en L.
    Il a pu accueillir un canon d’assez gros calibre et était vraisemblablement le point d’arrivée d’une ligne de voie ferrée installée par les Allemands à travers le parc.
    On ne connaît pas sa hauteur. mais on peut noter la présence d’ouvertures obstruées et d’un possible quai sur une des faces.
    Il constitue un très bon point de vue sur Comines, Messines et Kemmel.
  • Ce dernier poste de mitrailleuse constitue un très beau point de vue sur vallée de la Lys et le mont Kemmel. Ce blockhaus est situé au beau milieu d’une parcelle agricole privée. Son affaissement qui a mis à jour quelques éléments de sa structure métallique est très certainement dû à l’exploitation de l’argile pour les briqueteries.

Tombes du Commonwealth 

Tombes des militaires de l’empire britanniques tombés en mai 1940 sur le sol wervicquois lors de la bataille de la Lys dont l’objectif était de ralentir la progression des troupes allemandes afin de permettre l’embarquement des troupes alliées à Dunkerque.

 L’A.S.B.L. Deulys a pour but : la valorisation et la promotion touristique d’un territoire transfrontalier franco-belge, traversé par la Deûle et la Lys (d’où la dénomination DEULYS : contraction de Deûle et de Lys). Le travail de l’A.S.B.L. est axé sur le développement de la thématique 14-18 et du « devoir de Mémoire ».

A travers ses actions, Deulys souhaite renforcer la compétitivité touristique de la zone transfrontalière vis-à-vis de l'extérieur. Deulys entend structurer et renforcer le potentiel touristique important sur le thème de la Grande Guerre présenté par les communes partenaires. 

 CONTACT :

Pour tout renseignement complémentaire concernant les activités de Deulys, n’hésitez pas à prendre contact !

A.S.B.L. DEULYS
Place Sainte-Anne, 21
7780 COMINES
Tél. : 0474/60.34.65 ou 056/56.04.30
E-mail : vzwdeulys@gmail.com
Site Internet : http://www.deulys.com

Ce circuit automobile de 75 kms parcourt les provinces belges de Flandre Occidentale et du Hainaut ainsi que la vallée de la Lys en France. Il a été conçu pour l'anniversaire des commémorations du centenaire de la Grande Guerre.
Il vous propose de découvrir l'histoire du front  et de l'occupation du point de vue Allemand et notamment le travail des "pionere", soldats allemands du génie qui construisaient, entre autres, les tranchées, blockhaus, tunnels, routes....

Le parc Dalle-Dumont et ses multiples témoignages de cette période fait partie des sept sites remarquables du parcours que vous pouvez  découvrir sur un guide touristique très complet disponible à l'achat (6€) à la médiathèque municipale.

Pour permettre aux visiteurs de découvrir les témoignages du passé dans le domaine Dalle-Dumont, un panneau d'information est placé à l'entrée du parc, il vous donne les informations sur le parcours, 1,8 km de marche environ 30 minutes, suivre le fléchage jaune pour découvrir les différents éléments. Pour les détenteurs d'un smartphone, vous pourrez scanner un QR code qui vous donnera accès à de multiples informations historiques du site.

Bonne découverte !!!